Approche préventive par l'alimentation et les habitudes de vie

L’étude financée par Cancer Research UK portait sur plus de 700 patients principalement originaires du nord de l’Angleterre. Les chercheurs de l’Université de Leeds ont constaté que le tabagisme semblait interférer avec la réponse du système immunitaire au mélanome, réduisant ainsi les chances de survie. Les chances des fumeurs de survivre à un mélanome sont inférieures de 40 pour cent à celles de patients qui n’ont jamais fumé, révèle une nouvelle étude britannique.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de mots-clés

%d blogueueurs aiment cette page :