Approche préventive par l'alimentation et les habitudes de vie

Une équipe constituée de chercheurs de l’Université de McGill et de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni s’est penchée sur 11 études internationales relatives au lien entre l’usage du cannabis à l’adolescence et le risque aggravé de dépression, d’anxiété et de tendances suicidaires entre 18 et 32 ans.

Ces études concernent un total de 23 317 participants âgés de 18 ans ou moins.

Publiés en ligne dans la revue JAMA Psychiatry, les résultats mettent en évidence que les adolescents fumant du cannabis semblent témoigner d’un risque accru de dépression et de tendances suicidaires plus tard dans la vie. En revanche, les chercheurs rapportent une faible association avec l’anxiété.

https://journalmetro.com/plus/sante/2169632/lusage-du-cannabis-a-ladolescence-associe-a-un-risque-accru-de-depression-a-lage-adulte/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de mots-clés

%d blogueueurs aiment cette page :