Approche préventive par l'alimentation et les habitudes de vie

Première statistique alarmante :

  • Le problème de l’obésité touche présentement 31,5% des enfants canadiens, ce qui correspond à 1,6 million d’enfants âgés de 5 à 17 ans.

Deuxième statistique alarmante :

  • L’obésité est trois fois plus élevée chez les garçons que chez les filles, la différence étant la plus marquée dans le groupe d’âge de 5 à 11 ans.

À cause de leur excès de poids, les enfants sont maintenant à risque de développer des maladies normalement associées au vieillissement dont le diabète de type 2, une pression artérielle élevée, des gras sanguins anormaux, l’épaississement des artères et des troubles du foie. De plus, les enfants obèses ont un risque plus élevé de dépression, une estime de soi plus faible et sont plus souvent victimes de taxage à l’école (bullying).

L’heure est grave !

L’auteure de l’étude, Dr Katherine Morrison du McMaster Children’s Hospital à Hamilton confirme que la tendance au surpoids pendant l’enfance se maintient habituellement tout au long de la vie. Les statistiques indiquent également que les adolescents en surpoids ont 14 fois plus de risque d’avoir une crise cardiaque AVANT l’âge de 50 ans.

Comment expliquer la différence de poids entre les garçons et les filles ?

De manière générale, le temps passé devant les écrans de toutes sortes (télé, jeux vidéo, téléphone, ordinateur, etc.) est un facteur qui contribue à l’obésité chez les enfants. De plus, les enfants ont tendance à manger lorsqu’ils sont devant leurs écrans. On se doute bien que les collations consommées ne sont pas toujours des aliments santé !

Les études démontrent que les garçons passent plus de temps devant les écrans que les filles, ce qui pourrait alors expliquer leur taux d’obésité plus élevé. Beaucoup de temps assis et une consommation plus grande de produits néfastes pour leur santé.

Mon grain de sel : Si vous êtes un parent d’un enfant en surpoids, agissez dès maintenant afin de lui éviter une vie de problèmes de santé. Un enfant n’est pas en mesure d’évaluer sa situation, de savoir ce qu’il doit manger ou d’être conscient de l’importance de bouger. Dans votre rôle de parent, vous avec la clé en main pour bâtir la santé — et l’avenir — de votre enfant. N’attendez pas une journée de plus avant de commencer à aider votre enfant à avoir un poids santé. Consultez des personnes qualifiées en nutrition et en santé afin de suivre une démarche qui convient à votre enfant selon son âge, son poids et ses besoins particuliers.

http://www.ottawacitizen.com (Study finds obesity rates three times higher among Canadian boys than girls)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de mots-clés

%d blogueurs aiment ce contenu :